Actualités

5 éléments-clés pour comprendre BERT, le nouvel algorithme de Google

BERT est la nouvelle optimisation de l'algorithme de Google, conçu dans le but d'améliorer les résultats de recherche des utilisateurs.

Au mois de septembre dernier, Google a annoncé l'arrivée de la plus grande mise à jour depuis 5 ans pour son algorithme. BERT (« Bidirectional Encoder Representations from Transformers ») n'a tout d'abord concerné que les recherches en anglais. Toutefois, depuis le 9 décembre dernier, il fonctionne également avec plus de 70 langues différentes et dans plus de 20 pays.

Google BERT, qu'est-ce que c'est ?

BERT est un réseau de neurones en code source ouvert sur le traitement du langage naturel (langage parlé), dont l'objectif est de comprendre le plus précisément possible les requêtes des utilisateurs. Le grand bond en avant effectué concerne la capacité à interpréter le langage naturel de l'homme, contexte et nuances y compris. Jusqu'à présent, l'algorithme interprétait les recherches par mots. Grâce à cette mise à jour, Google est également capable de comprendre les liens, les relations existant entre les différents mots d'une recherche.

Comment BERT fonctionne-t-il ?

Le modèle de « machine learning » utilisé par BERT repose sur l'idée mise en avant par le linguiste John Rupert Firth dans les années 60. Selon lui, il était possible de déduire le sens d'un mot en fonction des autres mots qui l'entouraient.

BERT utilise l'intelligence artificielle pour permettre à Google une interprétation bidirectionnelle des différents termes qui forment les recherches saisies par les utilisateurs. Il est ainsi capable de déduire ce que signifie chaque mot d'une recherche par rapport à son contexte ainsi que le lien qu'il a avec les autres mots formant la recherche. Par exemple, si un utilisateur saisit « changer la luminosité du portable », il recherche probablement des indications concernant le réglage de l'écran de son ordinateur portable. Le mot « changer » ne signifie donc pas dans le cas présent « remplacer une chose par une autre », mais fait référence au sens de « régler ».

« Google Search se base essentiellement sur la compréhension du langage. Notre travail consiste à déchiffrer ce que vous souhaitez rechercher sur la toile, peu importe l'orthographe ou la combinaison des mots sur le clavier » (Pandu Nayak, vice-président de Google).

Qu'est-ce qui a poussé Google à développer cette mise à jour ?

La lourde tâche de Google consiste à proposer le plus rapidement possible les meilleurs résultats à l'utilisateur qui effectue une requête, en lui donnant des informations précises, de qualité et en le redirigeant vers des sites fiables, de confiance.

Pandu Nayak, vice-président de Google Search affirme qu'environ 15 % des recherches effectuées tous les jours sur Google sont nouvelles, n'ont pas été effectuées auparavant. C'est pourquoi l'analyse des termes-clés, par concordance, que menait à bien l'algorithme de Google jusqu'alors ne suffisait pas à apporter des résultats précis pour de nouvelles recherches.

Le développement de BERT s'explique également par le formidable essor des recherches vocales, tout particulièrement dans des pays tels que les États- Unis, un phénomène qui a obligé Google à s'adapter le plus précisément possible au langage naturel. De fait, BERT va également concerner les utilisateurs qui demandent des informations vocalement à l'Assistant Google.

Bert est arrivé, quels changements ?

Pour comprendre le grand bond effectué par Google avec l'arrivée de BERT, voici un exemple qui montre clairement les progrès obtenus :

En 2019, un utilisateur a effectué la recherche suivante : « 2019 voyager du Brésil aux États-Unis visa nécessaire ». Parmi les résultats proposés par Google, il y avait un article du Washington Post qui expliquait comment voyager des États-Unis au Brésil. Google, dans le cas présent, n'était pas capable d'assimiler l'importance de la préposition « aux » et les résultats soumis ne correspondaient pas aux besoins de l'utilisateur. Avec l'arrivée de BERT, pour la même recherche, Google propose comme premier résultat la page sur les visas pour les touristes en provenance du Brésil du site officiel de l'ambassade des États-Unis au Brésil.

BERT a été en mesure de corriger le décalage qui se produisait lors de certaines recherches entre l'intention de l'utilisateur pour sa requête, ce qu'il exprimait dans la recherche à proprement parler et ce que Google comprenait.

Comment cela va-t-il influencer le positionnement web dans les moteurs de recherche ?

Avec BERT, Google positionne aux premières places de la requête les sites qui cherchent réellement à répondre naturellement aux consultations des utilisateurs grâce à leur contenu. Nous devons donc considérer le SEO comme un ensemble de techniques permettant d'optimiser les résultats en se focalisant sur les utilisateurs, et non pas tant sur les traditionnels robots de Google.

Les améliorations en termes de compréhension du langage naturel obtenues par Google BERT et les efforts pour mieux comprendre les requêtes vont avoir des répercussions positives sur les sites qui proposent des contenus rédigés avec plus de naturel. Les informations de chaque site sont ainsi comprises par Google de façon beaucoup plus naturelle. Tout laisse donc à penser qu'à l'avenir, il y aura de moins en moins besoin de techniques SEO générant des textes « peu naturels » pour ce qui est de l'usage et de la fonction du langage.

C'est pour cela qu'il est impossible d'optimiser un site spécifiquement pour BERT, car il n'est pas un facteur de positionnement. Sa fonction est d'envoyer un trafic de plus grande qualité vers notre site si les informations résolvent les besoins de l'utilisateur, bien qu'il soit possible, par exemple, que le « mot-clé » de recherche ne soit pas explicitement présent dans notre contenu. Il s'agit d'un algorithme plus « humain » qui cherche à comprendre le langage naturel des utilisateurs.

Chez Protecmedia, nous vous encourageons à voir d'un bon œil ce type de changements qui sont source de tant d'incertitudes, car Google travaille en permanence pour associer de manière optimale les consultations des utilisateurs avec les informations les plus précises et utiles. BERT représente une évolution positive pour le positionnement organique, car cela nous permet une rédaction de contenus plus naturelle et s'apparentant plus à une conversation. Désormais, nous ne serons plus autant conditionnés par l'emploi statique de « mots-clés » qui font parfois perdre leur caractère naturel aux textes.