Actualités

Médias en 2020 : facteurs-clés et tendances

Certains éléments-clés et tendances vont venir définir le futur des médias au cours de l'année 2020.

Certains éléments-clés et tendances vont venir définir le futur des médias au cours de l'année 2020.

Le secteur des médias est plongé dans une conjoncture subissant de nombreux changements, en constante évolution. Depuis plusieurs années, les médias ont dû se réinventer et développer leur activité en adoptant différentes voies. Chez Protecmedia, nous avons voulu résumer les éléments-clés et tendances communs qui, malgré leur diversité, vont conditionner l'activité au cours des douze prochains mois. Tous à vos calepins ! Prenez note !

Modèles d'abonnement

Au cours de l'année 2020, on aura enfin fini, semble-t-il, de définir l'évolution des médias en ce qui concerne les modèles d'abonnement : quel type de péage de lecture (paywall) établir, comment définir la stratégie en termes de contenus pour que le lecteur opte finalement pour le modèle payant, comment fidéliser les abonnés, etc. C'est l'année dernière que l'adoption de ce type de modèle par un nombre non négligeable de journaux a vraiment pris son essor, un phénomène coïncidant avec la stagnation des résultats des journaux qui avaient déjà misé sur cette option depuis plusieurs années.

Proposer des informations gratuitement sur les journaux numériques, cela a entraîné, entre autres, une interdépendance trop étroite entre l'information d'une part et la publicité et les annonceurs d'autre part, ce qui a bien entendu eu un impact sur la qualité des parutions. La consolidation des modèles de paiement va être décisive pour freiner cette tendance et remettre les médias aussi bien que les lecteurs au centre des décisions concernant la ligne éditoriale.

Les « fake news » : un véritable enjeu

La lutte « anti-fake news » représente une problématique essentielle pour les institutions, les médias, les entreprises et les marques. Les grandes entreprises telles que Google ou Twitter font de gros efforts pour essayer de détecter et supprimer les infox et prioriser les informations de plus grande qualité. Les algorithmes artificiels des « machine learning » et de réseaux de contrôle de données sont des outils qui aident les médias à combattre la désinformation et à susciter la confiance et la crédibilité de leur audience.

Au sein des rédactions, l'enjeu va consister à apporter toute la confiance possible aux utilisateurs, en proposant des informations vérifiées et de qualité pour chaque dépêche et article publiés, le tout dans une vraie optique de transparence quant aux processus de travail.

Le mobile comme support numéro un

En 2019, l'utilisation du téléphone portable a dépassé pour la première fois, en matière de consommation audiovisuelle, celle de la télévision aux Etats-Unis. En 2014, un adulte lambda regardait en moyenne presque deux heures de plus la télévision qu'il n'utilisait son portable. De plus, depuis 2010, c'est le seul support qui a subi une croissance, aussi bien en termes d'investissements publicitaires que de temps passé par les utilisateurs.

Il convient de distinguer le rôle des « stories » comme format le plus tendance et ayant la plus forte impact pour l'expérience mobile. Il s'agit de morceaux audiovisuels permettant de partager du contenu de manière rapide et éphémère ; ils sont nés sur Snapchat et ont été popularisés par Instagram. De plus en plus de médias tels que les quotidiens Paris Normandie ou le New York Times prennent en compte cette nouvelle option en tant que canal de diffusion influent, voire essentiel. La possibilité d'intégrer des liens directs vers les sites externes grâce à la fonction « Swipe up » est l'une des grandes opportunités offertes pour exploiter l'arrivée de nouveaux abonnés.

Dans la lignée de cette tendance et au vu du succès que connaît la plateforme TikTok, miser sur ce réseau social en 2020 pour mener à bien des actions innovantes permettant aux médias de toucher l'audience « millennial » et « centennial ».

Les « podcasts » : attractivité garantie

L'évolution des données au cours des dernières années montre que les « podcasts » vont représenter un élément-clé de l'avenir des médias. Le taux d'écoute de ce type de format aux États-Unis s'est d'ailleurs multiplié par deux au cours des cinq dernières années et les investissements concernant les contenus et la publicité ont subi une croissance substantielle chez les principaux médias.

Spotify vient d'annoncer le lancement de sa propre plateforme publicitaire pour podcast : Spotify Podcast Ads, avec la technologie Streaming Ad Insertion (SAI). La SAI va permettre l'insertion de publicités très segmentées, ciblées et interactives côté utilisateur et avec des résultats pouvant être mesurés côté annonceur.

Le succès des « podcasts » s'explique par le plus grand rôle joué par l'utilisateur. Car c'est bien lui qui cherche ce qu'il souhaite écouter, et ce quand il le veut. Il s'agit tout simplement d'un canal supplémentaire dont disposent les médias pour attirer les abonnés. En effet, certains ont déjà lancé des modèles d'abonnement proposant une programmation exclusive.

Ce type de format va d'ailleurs de pair avec la lutte contre les « fake news », car il ne laisse pas de place aux contenus pouvant être facilement manipulés tels qu'un « tweet » accompagné d'une image frappante ou même encore un message Whatsapp.

Raconter des histoires en suivant la structure traditionnelle

Dans une conjoncture où le « scroll infini » est omniprésent et où les données informatives présentent dans le moindre détail l'actualité d'une dépêche, il semble que la demande d'information mette désormais l'accent sur les dépêches et les articles où le contexte de l'information est présenté, dont la narration est structurée, avec une introduction, un développement et une conclusion. Les utilisateurs seront ainsi à jour sur un sujet et n'auront pas le sentiment d'entrer « en plein milieu » de l'information sans connaître les antécédents de ce qu'ils lisent.

La technologie : un véritable pilier

Dans un secteur aussi changeant, ce sont les médias capables d'anticiper et d'adopter les tendances rapidement et efficacement qui vont sortir gagnants. C'est pourquoi il y a de plus en plus de médias qui misent sur l'insertion et la mise à jour d'outils de gestion de travail : systèmes CRM, outils de suivi « clipping », systèmes de mappage des centres d'intérêts, portails qui réunissent les parutions les plus intéressantes pour les rédactions, etc. Il s'agit de ressources essentielles permettant de simplifier le travail quotidien et d'améliorer la capacité de l'entreprise pour suivre une stratégie en fonction de son activité et de ses objectifs.

En fin de compte, l'emploi des bons outils qui permettent d'optimiser les processus de travail, de toucher une plus grande audience et de mieux la connaître est un facteur primordial. Et c'est ce qui fait déjà la différence depuis longtemps sur les résultats des médias.